FNAUT - La voix des usagers

Nos actualités

Pour la FNAUT AURA, la métropole de Lyon se trompe de combat en se retirant du projet LYON / TURIN et en renonçant au report modal.

13 Sep 2022

Pour la FNAUT, la métropole de Lyon se trompe de combat en se
retirant du projet LYON-TURIN et en renonçant au report modal.

Le tunnel LYON-TURIN est actuellement en pleine construction, les enjeux sont maintenant sur la ligne d’accès depuis LYON.

Ne pas construire la ligne d’accès au tunnel du LYON-TURIN, c’est :

  • Rendre difficile et limité l’accès au nouveau tunnel LYON TURIN pour les trains de fret et donc laisser encore de nombreux poids-lourds sur les route
  • Renoncer aux RER de CHAMBERY et d’AIX car il faudra bien tout de même faire de la place dans ce secteur saturé pour permettre à des trains de fret d’accéder au tunnel LYON – TURIN
  • Renoncer aux liaisons rapides TER entre LYON et GRENOBLE, CHAMBERY et ANNECY, en conservant des lignes du 19 éme siècle sur lesquelles les TER ne peuvent pas dépasser les 90 km/h sur plusieurs tronçons, le report modal est aussi nécessaire pour les voitures qui continueront sinon à embouteiller les voies routières autour de LYON
  • Maintenir une ligne saturée vers BOURGOIN et LA TOUR DU PIN empêchant la création d’un RER performant à l’est de LYON,
  • Renoncer à la réduction du trafic aérien vers l’Italie en ne donnant pas ses chances aux liaisons à grande vitesse.

Renoncer à la ligne d’accès c’est « business as usual » en privilégiant trafic routier, marchandise et voyageur, continuer avec le développement du trafic aérien, à l’encontre de ce qu’il faudrait pour la planète et de ce que demande les usagers.