Notre-Dame-des-Landes : un projet qui ne s’inscrit pas dans une politique de transports intermodale et durable

Le référendum du 26 juin sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, organisé sur un périmètre étroit, dégage un vote favorable au projet : le résultat, attendu, est peu significatif.

Les défenseurs de ce projet anti-écologique, inutile et dispendieux doivent aujourd’hui justifier leur choix en répondant aux questions des citoyens.

Des questions sans réponses

Le gouvernement, s’il concrétise un projet qui détruira un espace naturel et agricole précieux et favorisera le mode de transport le plus gros consommateur d’énergie fossile et le plus fort émetteur de gaz à effet de serre, doit expliquer en quoi sa décision est conforme aux objectifs de la loi sur la transition énergétique, de la loi sur la biodiversité et aux engagements pris lors de la COP 21.

Au moment où une nouvelle LGV va rapprocher le Grand Ouest de Roissy et Orly, les milieux économiques doivent expliquer comment des liaisons aériennes fréquentes avec les métropoles des USA, de Chine,… pourront être créées à Notre-Dame-des-Landes, dont la zone de chalandise sera presque deux fois moins peuplée que celle de Lyon-Satolas, qui  propose très peu de vols long-courriers.

Quant aux élus locaux et régionaux, ils doivent expliquer comment ils pourront contribuer au financement du nouvel aéroport et de ses coûteux accès routiers, alors que les difficultés budgétaires freinent le développement indispensable des transports collectifs urbains, régionaux et inter-régionaux.

Une consultation biaisée

Les modalités de la consultation (périmètre, question posée, information du public) ont été décidées autoritairement par un gouvernement qui a refusé de prendre ses responsabilités : dès lors que l’aéroport était présenté comme l’aéroport du Grand Ouest, le périmètre du référendum devait être étendu aux régions Pays de la Loire et Bretagne, et non limité à la Loire Atlantique.

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Communiqués de presse Notre-Dame-des-Landes : un projet qui ne s’inscrit pas dans une politique de transports intermodale et durable