Cahier d'acteur : la LGV Poitiers-Limoges

La FNAUT estime que la construction de nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse (LGV) doit répondre à trois critères :

  • s’intégrer dans un schéma global européen ;
  • avoir une pertinence sur le plan économique ;
  • présenter un intérêt national en contribuant à un aménagement équilibré de l’ensemble du territoire.

Elle estime que les projets ne satisfaisant pas ces critères doivent être écartés au bénéfice de la modernisation des lignes ferroviaires existantes. Ce choix présente plusieurs avantages :

  • Il répond à la nécessité de remettre à niveau le réseau classique, soulignée par l’audit sur l’état du réseau ferré national publié en septembre 2005 ;
  • Il bénéficie aussi bien aux TER et aux trains de fret qu’aux rames TGV ;
  • Il permet une irrigation fine de nos territoires.

Dans cet esprit, la FNAUT ne peut approuver aujourd’hui le projet de LGV Poitiers-Limoges.

Certes, le Limousin doit bénéficier d’une desserte ferroviaire nettement améliorée, et il est grand temps d’en venir à des réalisations concrètes après vingt ans d’études. Mais il existe d’autres solutions, moins onéreuses et plus efficaces que le projet présenté par RFF : elles doivent être exploitées en priorité.

 

- Télécharger l'étude

Conseil juridique

Le service médiation de la FNAUT vous assiste pour résoudre vos litiges avec un transporteur.

 

FNAUT-infos

Le bulletin mensuel sur l'actualité des transports et de l'environnement.

 

Dans votre région

Rejoignez l'association membre de la FNAUT proche de votre domicile et de vos préoccupations.

Vous êtes ici : Home Actualité Etudes et débats Cahier d'acteur : la LGV Poitiers-Limoges